Consultez nos archives

Du 16 avril au 27 octobre 2013, la Fondation Cartier pour l’art contemporain invite, pour la seconde fois, le sculpteur australien Ron Mueck.
L’œuvre de ce sculpteur ne peut laisser insensible. La technicité de l’artiste, sa quête obsessionnelle de la perfection, la thématique de son œuvre sont autant d’éléments qui frappent d’emblée le spectateur. Car Ron Mueck nous surprend. Pire, il nous subjugue. Pourtant, la « ficelle » semble facile. Depuis la nuit des temps, l’homme a toujours été fasciné par la représentation de ses semblables. C’est imparable ! La raisonnance intérieure que créé le réalisme des sculptures de Ron Mueck est source d’une intense émotion. Émotion d’ailleurs amplifiée par le choix de l’artiste de modifier les proportions de ses « modèles ». Tantôt grands, voire immenses, ou bien plus petit, les différentes proportions choisies par Ron Mueck accentuent cette sensation, parfois dérangeante, d’introspection.
David Lynch, l’emblématique réalisateur du sublime  « Blue Velvet », est particulièrement sensible au travail de Ron Mueck. Il s’exprimer à ce sujet lors de l’installation de l’exposition, en présence de l’artiste.

Ron Mueck
Du 16 avril au 27 octobre 2013
la Fondation Cartier pour l’art contemporain
261 boulevard Raspail  75014 Paris

Site de la fondation Cartier

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)